Aller et venir

Ce matin-là, vous êtes assis à la terrasse d’un café et vous attendez d’être en retard.

Votre noisette n’est encore qu’une odeur quand une jeune personne attire votre regard.

Sur le trottoir mouillé, sa démarche, sa silhouette, cette arrogance couverte d’une étole.

Arrivée à votre hauteur, votre espoir, avec elle, s’envole.

Continuer Ă  lire … « Aller et venir »

Publicités

… sauf qu’on n’y voit rien !

Nous allons parler appontage aujourd’hui.

C’est un sujet âpre pour le non-initiĂ©, qui oscille entre admiration bĂ©ate et « so what ? ».

Il y a Ă©videmment la maestria du pilote et si c’est ce qui vous intĂ©resse, j’en ai parlĂ© ici.

Non, je vais vous parler d’une voix.

Une voix Ă  la fois douce et tranchante, comme la lame d’un couteau qui glisse sur votre peau, celle de l’Officier d’appontage (OA).

L’OA est un ancien pilote d’aĂ©ronavale qui met son expĂ©rience au profit des suivants en les guidant sans cette phase de vol si dangereuse.

Je prĂ©cise dès Ă  prĂ©sent que le visionnage des vidĂ©os, avec le son, est nĂ©cessaire Ă  la comprĂ©hension de ce billet. Si vous n’ĂŞtes pas dans de bonnes conditions techniques ou si votre environnement ne vous permet pas de les voir confortablement, reprĂ©sentez-vous Ă  l’approche !

Continuer Ă  lire … « … sauf qu’on n’y voit rien ! »

Naissance d’une Ă©toile

Elsa, ma chère enfant, vos parents m’ont dit que vous souhaitiez en savoir plus sur la naissance d’une Ă©toile. Suivez-moi.

Un peu que j’te suis, Einstein, j’me suis pas tapĂ© 3 heures de route dont 2 d’embouteillage Ă  Ă©couter en boucle un best of de Rick Astley, le chanteur prĂ©fĂ©rĂ© de ma mère, pour craquer Ă  3 mètres du rĂ©ticule.

Astley, je supporte ça depuis bientĂ´t 11 ans et 3 heures donc. Mon père, lui, ce hĂ©ros, le subit depuis bien plus longtemps. Un jour, c’est sĂ»r, il tuera l’un ou l’autre. Le connaissant, il ira au plus près.

Continuer Ă  lire … « Naissance d’une Ă©toile »

Les galettes d’Enthoven

Le samedi 15 octobre 2016 Ă  Enghien-Les-Bains (95), j’ai eu la joie intense de d’abord Ă©couter RaphaĂ«l Enthoven (@Enthoven_R) sur un sujet difficile, la mort, puis d’Ă©changer avec lui quelques instants.

Je retiens de cette journée une phrase qui tourne comme une machine à claques très bien réglée :

Vivre chaque jour comme si c’Ă©tait le premier.

Cher Raphaël, je vous adresse donc la dédicace de ce texte en retour :

Je rêve du jour où nous nous rencontrerons encore pour la première fois, où nous aurons la surprise de nous attendre.

Continuer Ă  lire … « Les galettes d’Enthoven »

NSFW (-18)

Je te prendrai sur le bureau.

Je t’ignore depuis des jours entiers mais tu n’es pas jalouse, comment pourrais-tu l’ĂŞtre ? J’ai bien sĂ»r eu d’autres plaisirs, d’autres distractions. Mais je viens, tu le sais.

Cela se passera comme avec les autres, dans l’urgence.

Continuer Ă  lire … « NSFW (-18) »

Ă€ bientĂ´t mes amours

Albine est assise dans la salle d’attente de son psy.

Cette ambiance lui est devenue familière depuis plusieurs mois maintenant.

Pourtant, il lui semble qu’elle regarde vĂ©ritablement la pièce pour la première fois.

Le plancher craque lĂ©gèrement. Le bâtiment dissimule mal son âge derrière une dĂ©coration affligeante de zĂ©nitude, entre quelques galets très ronds perdus sur une petite plage de sable rayĂ© et l’affiche d’une passerelle cheminant dans une forĂŞt de bambous. Une table basse en laquĂ© blanc parfait l’ensemble avec, posĂ©, un livre faisant calendrier perpĂ©tuel. Chaque jour propose une citation.

Le livre est déjà ouvert à la page du jour. La pensée est issue de la sagesse tibétaine.

Rappelez-vous toujours que tous les désirs ne peuvent pas devenir réalité.

Continuer Ă  lire … « Ă€ bientĂ´t mes amours »

MCMV : Deus ex-manichena…

Loi du 9 dĂ©cembre 1905 concernant la sĂ©paration des Eglises et de l’Etat pose pour principes que :

Article 1

La RĂ©publique assure la libertĂ© de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions Ă©dictĂ©es ci-après dans l’intĂ©rĂŞt de l’ordre public.

Continuer Ă  lire … « MCMV : Deus ex-manichena… »

Sables Ă©mouvants

Le sable est un matĂ©riau granulaire. Ses propriĂ©tĂ©s physiques font qu’il se comporte tantĂ´t comme un solide, tantĂ´t comme un liquide.

Ce mĂŞme sable est devenu, ces derniers jours, le théâtre d’une bien Ă©trange pièce autour  d’un vĂŞtement de baignade : le « Burkini ».

Le dĂ©but de cet Ă©tĂ© 2016 avait dĂ©jĂ  Ă©tĂ© marquĂ© par le succès d’un autre mot-valise : le « Brexit ».

Ces deux mots partagent d’ĂŞtre des fabrications Ă  visĂ©e marketing.

Continuer Ă  lire … « Sables Ă©mouvants »

… KNOWN BUT TO GOD

L’Histoire, c’est de la gĂ©ographie et des hommes.

Je viens de passer 3 jours avec ma fille (10 ans) en Normandie, sur les plages du DĂ©barquement.

Avant ce sĂ©jour, je me suis naturellement renseignĂ© sur les cheminements possibles, les lieux Ă  voir. Je suis tombĂ© sur plusieurs sites dĂ©diĂ©s et sur de nombreux blogs dĂ©crivant les pĂ©riples envisageables.

La plupart de ces sources proposent de commencer par le MĂ©morial de Caen (qui est incontournable, nous y reviendrons) puis de visiter quelques lieux dont Arromanches.

C’est tout naturellement que j’ai dĂ©cidĂ© de faire très prĂ©cisĂ©ment le contraire.

Continuer Ă  lire … « … KNOWN BUT TO GOD »

Mettre 2 coups de trim Ă  piquer puis commencer Ă  gauchir…

La première gorgée de kérosène.

C’est la première chose que l’on remarque sur une base aĂ©rienne, cette odeur de kĂ©rosène mĂŞlĂ©e des divers autres fluides nĂ©cessaires Ă  faire tourner les « taxis ».

La dĂ©monstration de la Patrouille de France est annoncĂ©e. Je suis toujours un peu tendu Ă  ce moment prĂ©cis. Je n’aime pas trop que l’on me parle. Je rentre moi aussi dans ma bulle. Assister Ă  cette prĂ©sentation est une expĂ©rience très personnelle.

D’une durĂ©e totale d’une vingtaine de minutes, le show commence toujours par une sĂ©rie d’Ă©volutions exĂ©cutĂ©es en patrouille. Les figures s’enchaĂ®nent. L’unitĂ© de la patrouille, vue depuis le sol, cache l’exercice de style en matière de pilotage.

Continuer Ă  lire … « Mettre 2 coups de trim Ă  piquer puis commencer Ă  gauchir… »