Aller et venir

Ce matin-là, vous êtes assis à la terrasse d’un café et vous attendez d’être en retard.

Votre noisette n’est encore qu’une odeur quand une jeune personne attire votre regard.

Sur le trottoir mouillé, sa démarche, sa silhouette, cette arrogance couverte d’une étole.

Arrivée à votre hauteur, votre espoir, avec elle, s’envole.

Elle ne vous verra pas. Elle est passée, a disparu au coin de la rue.

À peine l’avez-vous vu, qu’elle n’en a jamais rien su.

Les nouvelles du reste de ce monde ont perdu votre attention.

Vous vous êtes abandonné à la distraction.

À peine le temps d’un désir,

Pas même de quoi faire un souvenir.

Ce matin-là, vous étiez assis à la terrasse d’un café mais vous n’attendiez que ça.

Que vos yeux se posent enfin et que votre âme divergeât.

Mais la dame est passée et vous ne pourrez qu’en sourire :

À elle, la liberté d’aller, et à vous, celle de venir.

 

 

(texte proposé dans le cadre du Concours de micro-nouvelles ouvert du 3 au 16 octobre 2016 par Radio France – testez vos talents d’écrivain et proposez un récit de 1000 signes, espaces comprises, sur le thème « Liberté »)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s