Naissance d’une étoile

Elsa, ma chère enfant, vos parents m’ont dit que vous souhaitiez en savoir plus sur la naissance d’une étoile. Suivez-moi.

Un peu que j’te suis, Einstein, j’me suis pas tapé 3 heures de route dont 2 d’embouteillage à écouter en boucle un best of de Rick Astley, le chanteur préféré de ma mère, pour craquer à 3 mètres du réticule.

Astley, je supporte ça depuis bientôt 11 ans et 3 heures donc. Mon père, lui, ce héros, le subit depuis bien plus longtemps. Un jour, c’est sûr, il tuera l’un ou l’autre. Le connaissant, il ira au plus près.

Continuer à lire … « Naissance d’une étoile »

Publicités

Les galettes d’Enthoven

Le samedi 15 octobre 2016 à Enghien-Les-Bains (95), j’ai eu la joie intense de d’abord écouter Raphaël Enthoven (@Enthoven_R) sur un sujet difficile, la mort, puis d’échanger avec lui quelques instants.

Je retiens de cette journée une phrase qui tourne comme une machine à claques très bien réglée :

Vivre chaque jour comme si c’était le premier.

Cher Raphaël, je vous adresse donc la dédicace de ce texte en retour :

Je rêve du jour où nous nous rencontrerons encore pour la première fois, où nous aurons la surprise de nous attendre.

Continuer à lire … « Les galettes d’Enthoven »

NSFW (-18)

Je te prendrai sur le bureau.

Je t’ignore depuis des jours entiers mais tu n’es pas jalouse, comment pourrais-tu l’être ? J’ai bien sûr eu d’autres plaisirs, d’autres distractions. Mais je viens, tu le sais.

Cela se passera comme avec les autres, dans l’urgence.

Continuer à lire … « NSFW (-18) »

À bientôt mes amours

Albine est assise dans la salle d’attente de son psy.

Cette ambiance lui est devenue familière depuis plusieurs mois maintenant.

Pourtant, il lui semble qu’elle regarde véritablement la pièce pour la première fois.

Le plancher craque légèrement. Le bâtiment dissimule mal son âge derrière une décoration affligeante de zénitude, entre quelques galets très ronds perdus sur une petite plage de sable rayé et l’affiche d’une passerelle cheminant dans une forêt de bambous. Une table basse en laqué blanc parfait l’ensemble avec, posé, un livre faisant calendrier perpétuel. Chaque jour propose une citation.

Le livre est déjà ouvert à la page du jour. La pensée est issue de la sagesse tibétaine.

Rappelez-vous toujours que tous les désirs ne peuvent pas devenir réalité.

Continuer à lire … « À bientôt mes amours »