Tempora mori, tempora mundis recorda

Je remonte ce texte pour introduire un lien vers un article ABSOLUMENT nécessaire : La semaine où la démocratie est morte.

Mes chers compatriotes,

Nous étions prévenus et cela ne nous a pas arrêté. Bien qu’alertés, nous n’en avons fait qu’à notre tête.

Pauvre de nous, malgré nos ultimes efforts, nous avons perdu la confiance de nos gouvernants.

Il faut aussi se mettre à leur place. Notre comportement est déroutant.

Continuer à lire … « Tempora mori, tempora mundis recorda »