Tic-Tac-Toc

Dans la vie, je dois le dire, jusqu’à présent, j’ai eu beaucoup de chance. Bien sûr tout n’a pas toujours été linéaire et il m’est arrivé d’en être la cause, mais globalement, ça reste positif. J’ai rencontré, et je rencontre, des gens formidables et, dans le lot, le nombre de connards, s’il ne doit pas être négligé, reste supportable.

Parmi les choses heureuses que j’ai eu la chance de croiser, et qui ont eu le privilège de me croiser par la même occasion, il y a notamment la maladie de Lyme.

Alors ce n’est n’était pas pour moi mais pour une amie  (le plaisir d’offrir ?).

La maladie de Lyme reste peu connue en France alors qu’elle a beaucoup de succès en Allemagne, au Canada ou aux États-Unis. Les Décideurs s’y intéressent peu donc, même s’il y a des mordus,  à cause de ce que j’appelle le « syndrome de l’Eurovision ». Il est de bon ton de ne pas s’y intéresser mais pour faire semblant devant les gueux, on envoie un représentant qui regroupe toutes les qualités pour gagner… l’édition de l’année précédente. La principale conséquence en est que l’on fabrique des générations de gens qui n’imagineront pas que l’on puisse trouver les mots « France » et « points » dans la même phrase en dehors d’un livre d’histoire ou comme ici.

Or, la maladie de Lyme est très facile à reconnaître, elle à 3 caractéristiques principales:

  1. elle s’attrape généralement suite à la piqûre d’une tique,
  2. sur son traitement, les avis divergent (10 verges, ça fait beaucoup, même pour un gang-bang),
  3. et comme ça ressemble souvent à rien, si vous avez mal, on vous dit que vous êtes psycho.

Continuer à lire … « Tic-Tac-Toc »

Publicités