La spirale du mensonge

1190-spirale-WallFizz

C’est avec stupeur que j’apprends l’existence d’un mensonge 3D, ici en spirale.

Il ne s’agit pas d’un problème de grand ou de petit mensonge, d’une simple omission ou d’une pointe d’hypocrisie.

Ce terme de « spirale du mensonge » traduit l’enfermement de son auteur dans la thèse mensongère qu’il défend et qui l’oblige à mentir de plus en plus, dans la durée.

Le menteur, à chaque occasion, doit choisir s’il continue à mentir ou s’il sort de la mécanique pour exposer la vérité.

A chaque occasion « manquée », le choix lors de la suivante se réduit.

Un mensonge d’abord par omission (je n’en parle pas), devient un vrai mensonge le jour où quelqu’un aborde le sujet et que simplement on nie ou invente une explication. L’engrenage commence alors lorsque le déni, ou l’invention, doit être maintenu et répété.

La mécanique est double :

  1. le maintien de la cohérence (difficile de donner plusieurs discours même à des personnes différentes qui ne se connaissent pas, encore)
  2. Le choix de la vérité devient de plus en plus difficile à mesure que le temps passe et que le mensonge s’installe.

La peur d’être découvert peut s’ajouter (attention, tous les menteurs n’ont pas cette peur).

Je suis évidemment très mal placé pour donner quelque leçon que ce soit à ce sujet. Je salue toutefois ceux qui, un jour, décident de sortir de cette spirale et s’exposent à en payer le prix.

Le prix comprend toujours le jugement sans nuance ni concession des « pères la morale » et autres « arbitres des élégances » qui rateront encore une occasion d’apprendre quelque chose, confondant justesse et précipitation.

Ils démontrent que certains parmi nous sont assez forts pour être autre chose que les passagers de leur propre existence et faire le choix de la liberté.

Si cette attitude n’enlève rien à la faute. Elle nous dit que la confiance placée ne l’était pas si mal que cela.

Un homme qui choisit la liberté et l’espoir plutôt que l’illusion du contrôle de la chute, fut elle en spirale, ne peut être fondamentalement mauvais.

Pour les autres, qui l’entourent, la question du pardon se pose maintenant, plus tard, jamais.

La personne qui avoue tend une main. C’est sans doute une grande preuve d’amour que de la saisir. On ne peut espérer que tous y parviendront.

Publicités

2 réflexions sur « La spirale du mensonge »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s